ross-tindouf-600x320

L’envoyé personnel du Secrétaire général de l’ONU pour le Sahara occidental, Christopher Ross, a le droit de se rendre au Sahara occidental, a réagi le porte-parole de Ban Ki-moon, en réponse à la décision du Maroc d’empêcher M. Ross de visiter les territoires sahraouis occupés.

« Ross a le droit de se rendre au Sahara occidental », a affirmé M. Nesirky, à l’issue d’un point de presse quotidien, lundi dernier, en réponse à une question concernant les propos du chef de la diplomatie marocaine, Salah Eddine Mezouar, disant que « le Maroc ne pourrait accepter la visite de Ross au Sahara occidental », rapporte ce mercredi l’agence officielle APS.

Nesirky a réitéré, lundi, l’appel du chef de l’ONU à de véritables négociations entre le Front Polisario et le Maroc qui seront lancées dans les prochains mois devant conduire à l’autodétermination du peuple du Sahara occidental.

tsa-algerie